Publication le 12/6/2021

Mise en place de la télémédecine dans un cabinet médical

Grâce aux nouvelles technologies, vous pouvez disposer de services de télémédecine dans votre centre de santé à moindre coût.

Vous voulez améliorer l’offre et l’accès aux soins à vos patients ? Grâce aux nouvelles technologies, vous pouvez disposer de services de télémédecine dans votre centre de santé à moindre coût.


D'ailleurs, la France a mis en place un plan national de déploiement de la télémédecine et vous livre ses recommandations.



Pourquoi créer un service de télémédecine dans son cabinet ?


Opter pour la télémédecine, c’est se tourner vers l’avenir avec l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Si la pandémie mondiale a accéléré son développement en obligeant les médecins et les patients à respecter la distanciation sociale. C’est la lutte des déserts médicaux et l’accès aux soins pour tous qui est le vrai combat du déploiement des cabines de téléconsultation partout en France.


La téléconsultation améliore l’offre et l’accès aux soins de vos patients


La télémédecine répond à un besoin : l’accès aux soins pour tous. En termes de santé publique, la France a un devoir d’anticiper, comprendre et agir sur les besoins médicaux. Ainsi, la lutte contre les déserts médicaux sur le territoire français est un frein à la protection de la santé de la population. La télémédecine est une réponse concrète à ce défi.


Consulter un médecin à distance est la solution idéale. Elle va permettre à vous, professionnels de santé, de désengorger votre salle d’attente, tout en devenant plus accessibles, plus disponibles pour vos patients. La prise de rendez-vous ne ressemblera plus à une course de marathon. De plus, vous limitez considérablement vos interventions à domicile en offrant une alternative aux patients ne pouvant pas se déplacer.


Grâce à la e-santé, plus besoin de prendre rendez-vous pour consulter un docteur généraliste. De plus, l'attente pour obtenir un RDV avec des médecins spécialistes ne dépassera pas 3 jours.


La télémédecine : élargir votre patientèle avec un meilleur suivi


En qualité de médecin généraliste, vous améliorez le suivi de vos patients avec la téléconsultation. La pratique médicale en ligne est aussi efficace qu’en présentiel. Grâce à des outils médicaux connectés, l’auscultation permet de dresser un diagnostic précis, et même de prescrire des médicaments ou des analyses supplémentaires.


La télémédecine va vous permettre, que vous soyez généraliste ou spécialiste, de conserver vos patients et d’en gagner plus. Malgré la distance et le confinement, vous pourrez :


  • Prendre en charge les patients qui ont besoin d’un médecin en urgence,
  • Assurer le suivi de vos patients, de ceux qui souffrent de maladies chroniques ou d’une infection de longue durée, ou de personnes âgées dépendantes,
  • Assurer le remboursement par la Sécurité sociale.

Pour garantir un service de téléconsultation, vous devez organiser votre activité en y dédiant des plages horaires.



Comment instaurer un service de télémédecine dans son cabinet ?


La mise en place d’activités de télémédecine dans un cabinet médical est facilitée par les prestataires de services qui assurent la mise en place et la maintenance des installations. Toutefois, elle nécessite l’utilisation d’outils et matériels, techniques et informatiques, indispensables pour dispenser des services par télétransmission. Vous devez connaître les procédures d'utilisation, comprendre le fonctionnement et même de prévoir une solution en cas de dysfonctionnement d'un composant.


Les outils et les matériels à la téléconsultation dans votre cabinet


La bonne nouvelle, c’est que vous n’aurez pas à identifier, ni à trouver ces matériels vous-même. De nombreux prestataires proposent aujourd’hui des services complets et personnalisés selon :


  • Les spécialités mobilisées : ophtalmologie, dermatologie, gynécologie, pédiatrie, gériatrie, psychiatrie, cancérologie, etc.
  • La typologie des patients et les diverses pathologies prises en charge ;
  • La typologie des praticiens et des soignants : médecins libéraux, généralistes, spécialistes, infirmiers, sage-femme, chirurgiens ou pluridisciplinaire.
  • Les types d’actes médicaux fréquents prévus : téléconsultation, téléassistance, téléexpertise et/ou régulation médicale.

Selon vos besoins, les prestataires en télémédecine peuvent inclure dans leur service :


  • La mise à disposition d’une plateforme où vous pourrez communiquer en visioconférence directement avec vos patients,
  • La mise à disposition d’une interface dans laquelle vous pourrez conserver les données médicales de chaque patient (dossier médical, historique des prescriptions, résultats des analyses, etc.) afin de garantir un parcours de soin coordonné et bien organisé,
  • La mise en place d’une cabine pour une téléconsultation augmentée si vous le souhaitez.

Un médecin généraliste doit être formé à l'utilisation de ces nouvelles technologies et les maîtriser. Il doit intégrer la relation patient/professionnel de santé dans un parcours de soins tout en établissant le bon diagnostic. Le médecin doit être capable à distance d'évaluer la pertinence d'une téléconsultation en guidant le patient pour sa primo consultation.


Mettez votre service de télémédecine en place avec Tessan


Vous souhaitez proposer des services de télémédecine dans votre établissement de santé ? Tessan met à votre disposition tous les dispositifs nécessaires à la mise en place de vos vacations de téléconsultations.


Pleinement engagé dans la lutte contre la désertification médicale, nous vous proposons ces prestations :


  • Un accès entièrement gratuit à notre plateforme de téléconsultation,
  • Une formation gratuite à l’utilisation de notre plateforme et de nos équipements connectés de pointe,
  • La mise à disposition des outils nécessaires et des objets médicaux connectés.

Tessan vous permet également de proposer des services de téléconsultation augmentée. Avec sa cabine de téléconsultation unique, il est possible de réaliser des diagnostics médicaux complets, ainsi que 90% des examens faisables dans un cabinet normal et autres actes médicaux tels que la prise de constante, de photos et tout autre indicateurs (SpO2, TA, VO2 max, etc.).