Publication le 10/18/2021

Délai de prise de rendez-vous chez le médecin long : les raisons

La prise de rendez-vous pour une consultation spécialisée est de plus en plus compliquée.

Pourquoi les délais sont longs pour prendre rendez-vous avec un médecin spécialiste ?



Quand il s’agit de prendre rendez-vous avec un médecin, les délais sont longs, trop longs. Selon le généraliste ou spécialiste à consulter, il faut attendre plusieurs jours, voire des mois pour obtenir une consultation avec un praticien. Si bien qu’aujourd’hui, selon les données délivrées par l’Ifop, plus de 67% des Français finissent par renoncer à prendre un RDV avec un généraliste.



Rendez-vous avec un spécialiste : pourquoi le délai d’attente est si long ?


La prise de rendez-vous pour une consultation spécialisée est de plus en plus compliquée. Aujourd’hui, le délai d’attente peut aller jusqu’à 80 jours pour un ophtalmologue. Les facteurs géographiques et démographiques jouent un rôle essentiel dans le délai d'attente et la facilité d'accès aux soins. Le système de santé français et la loi de santé veut renforcer l'accès à des soins sur l'ensemble du territoire. La lutte contre les déserts médicaux est en cours grâce au Pacte territoire-santé.


De moins en moins de professionnels de santé disponibles


Le délai d’attente devient long, car l’offre n’est plus proportionnelle à la demande. Force est de constater que les médecins spécialisés sont de moins en moins disponibles. On note deux raisons pour expliquer les difficultés d'accès au soin rencontrées par les Français.


D'une part, les nouveaux arrivants ont des horaires d'ouverture plus restreints. Les cabinets ferment leur porte le samedi pour privilégier les week-ends. De plus, la profession étant plus ouverte aux femmes, le mercredi après-midi est mis à contribution de la vie personnelle.


Par ailleurs, de plus en plus de spécialistes abandonnent leur fonction première pour se tourner vers d'autres horizons. Ainsi, de nombreux dermatologues se tournent vers l’esthétique et la cosmétologie. On parle de « dermatologie esthétique et correctrice ». Malheureusement, ces dermatologues esthétiques ne reçoivent plus de patients pour les consultations habituelles.


Les médecins partent en retraite et ils sont difficiles à remplacer notamment dans les zones rurales. De plus, l'état incite les jeunes étudiants à s'installer dans les zones en manque de médecins par le biais de "contrat d'engagement de service public".


La localisation géographique et les déserts médicaux


Le temps d’attente pour consulter des professionnels de santé dépend de votre localisation géographique. Selon les statistiques, le délai est beaucoup plus court dans les milieux urbains que dans les milieux ruraux. De même, on attend moins au nord qu’au sud de la France. La raison ? La proximité des structures médicales adaptées.


Le fait est que les médecins sont plus attirés par les endroits mieux équipés sur le plan médical. Ils sont toujours plus nombreux dans les grandes agglomérations, où l’on dénombre des hôpitaux et des cliniques notamment.


Ces délais d'attente sont même dangereux dans les déserts médicaux où la consultation chez un ophtalmo ou un dermato dépassent les 100 jours.


L’influence démographique : une population qui vieillit


La hausse de la demande s’explique en grande partie par le vieillissement de la population. Plus les patients avancent en âge, plus leurs besoins médicaux deviennent fréquents. Leur médecin-traitant les oriente vers des médecins plus compétents. Les spécialités médicales les plus impactées par cette hausse sont la cardiologie et la rhumatologie.


Avec l'âge, les maladies chroniques sont nombreuses. Elles nécessitent un suivi régulier et des prises de rendez-vous fréquents.


La demande est si élevée que de plus en plus de médecin refusent les premiers RDV.



Les métiers les plus touchés par l’attente longue pour la prise de rendez-vous


Le prolongement du temps d’attente pour la prise de rendez-vous touche tous les professionnels de santé, hôpitaux compris. À vrai dire, même la médecine générale n’est pas épargnée. Le délai d’attente, pour consulter un médecin généraliste, varie aujourd’hui entre 6 à 11 jours. Il était de 4 seulement il y a dix ans.


L’ophtalmologie : le délai le plus long


La consultation d’ophtalmologie est la plus difficile à obtenir si l’on se réfère aux chiffres dévoilés par la DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques). Il faut attendre jusqu’à 190 jours en moyenne, soit plus de six mois pour voir un ophtalmologue.


Le fait est que c’est le seul professionnel de la santé que l’on peut consulter pour les affections oculaires. Les compétences du médecin généraliste se limitent à la conjonctivite. Seuls les ophtalmologues peuvent intervenir pour les contrôles de routine, pour les pathologies oculaires diverses (décollement de la rétine, strabisme, astigmatisme, presbytie, rétinopathie, etc.) et pour les interventions chirurgicales : chirurgie des paupières, oculaire, réfractive, cataracte, etc.


La dermatologie, 3 mois d'attente minimum


Le dermatologue est le deuxième spécialiste le moins accessible en France. Il faut compter entre 60 et 126 jours pour obtenir une consultation.


La rareté des spécialistes explique cet écart. Moins ils sont nombreux, plus le délai d’attente est long. À Paris, avec 72 spécialistes recensés, le délai d’attente est de 60 jours environ. Cependant, Marseille compte seulement 26 dermatologues, c'est pourquoi il faut compter 95 jours en moyenne pour obtenir un rendez-vous.


Toutefois, dans les départements comme l’Ariège, la Meuse, la Creuse et les Hautes-Alpes, la situation est dramatique, surtout pour les patients. On dénombre 5 dermatologues pour 100 000 habitants.


La gynécologie, prévoir ses RDV à l'avance


L’accès aux soins gynécologiques en France est aussi très difficile. Il faut attendre jusqu’à 93 jours, soit jusqu’à plus de trois mois pour obtenir une consultation avec un gynécologue. Ce qui peut s’avérer catastrophique pour une patiente qui souhaite consulter pour un dépistage du cancer du col de l’utérus entre autres.


Cet écart s’explique par le fait que les gynécologues ne sont pas assez nombreux en France, particulièrement dans les départements du Nord. En Lozère, il n’y a que deux spécialistes en gynécologie pour 80 000 habitants.



Les délais moyens pour obtenir une consultation chez un médecin spécialiste


Le tableau récapitule les délais d’attente moyens pour obtenir un rendez-vous chez un médecin spécialiste en France en 2021 :


Médecin spécialiste Délai d'attente moyen
Ophtalmologue 80 à 190 jours
Dermatologue 61 à 126 jours
Cardiologue 50 à 104 jours
Gynécologue 44 à 93 jours
Rhumatologue 45 à 96 jours
Chirurgien-dentiste 28 à 67 jours
Pédiatre 22 à 64 jours
Radiologue 21 à 48 jours


Comment réduire le temps d'attente pour la prise de rendez-vous ?


Les déserts médicaux peuvent être palliés grâce à la télémédecine. Effectivement, pour réduire le délai d’attente d'un rendez-vous avec un médecin spécialiste, deux solutions s’offrent à vous :


  • Accédez à des médecins spécialistes et paramédicaux en moins de 7 jours grâce aux solutions Tessan
  • Optez pour la téléconsultation augmentée sans RDV, en moins de 15 minutes, dans la pharmacie la plus proche de chez vous