Semaine nationale de la lutte contre le cancer : Tessan s’engage !

Semaine nationale de la lutte contre le cancer : Tessan s’engage !

Tessan soutient la semaine nationale de lutte contre le cancer

Du 16 au 22 mars a lieu la semaine nationale de la lutte contre le cancer, organisée par la Ligue contre le cancer. L’objectif de cet événement : réunir un maximum de dons pour la recherche en cancérologie, mais aussi pour permettre à la Ligue contre le cancer de poursuivre son action auprès des malades. En plus de financer le secteur de la recherche, cette association vient en aide aux personnes touchées par la maladie, ainsi qu’à leurs proches, tout au long de leur combat. La semaine nationale de la lutte contre le cancer est l’occasion pour Tessan de revenir sur les chiffres de cette maladie, ainsi que sur la prévention et le dépistage.

La semaine du 16 au 22 mars, engagez-vous avec la Ligue nationale contre le Cancer

Vous souhaitez vous engager et venir en aide aux personnes touchées par le cancer ? Participer à la recherche de traitements et financer l’action de la Ligue nationale contre le Cancer ? Tessan vous encourage dès à présent à réaliser un don sur le site ligue-cancer.net. Revenons un peu plus en détail sur la définition de cette maladie qui, selon l’Institut national du cancer, touche plus de 380 000 personnes par année.

D’après la Ligue contre le Cancer, cette maladie est « caractérisée par la prolifération incontrôlée de cellules, liée à un échappement aux mécanismes de régulation qui assure le développement harmonieux de l’organisme ». En d’autres termes, le cancer est une maladie qui touche la croissance des cellules qui composent les organes. Dans le cadre d’un processus de développement normal, les anciennes cellules sont remplacées par des nouvelles. Mais, lorsque ce mécanisme se détraque, une cellule se multiplie et produit de nombreuses autres cellules identiques, formant ce que l’on appelle une tumeur.

La tumeur n’est pas un cancer en soi. C’est lorsque celle-ci commence à envoyer ses cellules dans d’autres organes que l’on peut parler de cancer. Les cellules de la tumeur voyagent et vont s’implanter ailleurs dans l’organisme, pour former leur propre tumeur, que l’on appelle métastase. Ce sont ces métastases qui empêchent le corps de bien fonctionner et entraînent les différents symptômes du cancer.

Quels sont les chiffres du cancer en France ?

Nous l’avons dit, en France, plus de 380 000 personnes sont touchées par le cancer. Intéressons-nous aux chiffres de cette maladie.

               Quelles sont les personnes les plus touchées par le cancer en France ?

Il semblerait que le cancer soit un phénomène qui touche plus d’hommes que de femmes. En effet, avant l’âge de 85 ans, un homme sur deux contractera un cancer, contre une femme sur trois. Les chances de guérison sont estimées à 60%. Nous verrons également que plusieurs facteurs peuvent augmenter le risque de cancer.

               Les principales formes de cancer en France

  • Le cancer du poumon : il concerne 10 % des cancers diagnostiqués et près de 20 % des décès liés à un cancer. Les chances de survie sont de 14 % après 5 ans.
  • Le cancer de la prostate : il représente 19,4 % des cancers diagnostiqués et près de 6 % des décès dus à un cancer. Les chances de survie sont particulièrement élevées, 80 % après 5 ans.
  • Le cancer du sein : il concerne 14,5 % des cancers diagnostiqués et 8% des décès dus à un cancer. En outre, les chances de survie sont de 85 % après 5 ans.
  • Le cancer colorectal : il représente 11,1 % des cancers diagnostiqués et près de 12 % des décès dus à un cancer. Les chances de survie après 5 ans sont de 56 %.

La prévention contre le cancer : facteurs de risque et dépistage

               Quels sont les principaux facteurs de risque du cancer ?

Le cancer est une maladie ayant de nombreuses origines. En effet, il peut être causé par des facteurs biologiques (comme l’âge), génétiques, mais aussi par des comportements à risque, notamment :

  • Le tabagisme,
  • L’alcool,
  • L’exposition répétée au soleil,
  • L’exposition à certains produits chimiques comme l’amiante, le nickel, le glyphosate, etc.

               Comment se faire dépister contre le cancer ?

Pour diagnostiquer un cancer, le dépistage constitue l’une des solutions les plus efficaces. Grâce à un ou plusieurs examens, le processus de dépistage permet d’identifier un cancer dans sa forme précoce, alors que la personne ne souffre encore d’aucun symptôme. Chaque année, les pouvoirs publics organisent des campagnes de communication autour du dépistage de certaines maladies :

  • Le dépistage du cancer du sein : il est recommandé de le pratiquer tous les deux ans aux femmes entre 50 et 74 ans. La procédure consiste en la réalisation d’une mammographie et une palpation.
  • Le dépistage du cancer de l’utérus : les femmes de 25 à 65 ans sont invitées à réaliser un frottis tous les trois ans.
  • Le dépistage du cancer colorectal : il concerne les hommes et les femmes âgés de 50 à 74 ans. Ce dépistage repose sur la recherche de sang dans les selles.

Tessan, grâce à ses cabines de téléconsultation, vous accompagne au quotidien dans des pharmacies et mairies équipées grâce aux cabines médicales connectées. Consultez des médecins généralistes, dermatologues et ophtalmologues, des professionnels de santé qui vous assistent dans vos démarches de dépistage et d’information.

Vous avez aimé ? Partager !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
fr_FR