Publication le 11/27/2021

Le mois sans tabac – se soutenir pour arrêter ou réduire la consommation de cigarettes

Que faire pour participer au Mois sans tabac ? Quels sont les avantages à se faire accompagner pour arrêter de fumer ?

Arrêter ensemble la cigarette, c'est le défi que des milliers de fumeurs veulent relever durant le Mois Sans Tabac en novembre. Lancé en 2016, en France, il consiste à encourager les fumeurs à arrêter la cigarette, ou du moins à réduire sa consommation.


Le mois sans tabac en novembre, qu'est-ce que c'est ? Que faire pour participer au Mois sans tabac ? Quels sont les avantages à se faire accompagner pour arrêter de fumer ?>



Campagne Mois Sans Tabac, c'est quoi ?


La campagne Mois Sans Tabac est un événement organisé par Santé publique France, avec le ministère de la Santé et l'Assurance maladie. Pendant le mois de novembre, il réunit une communauté partageant le même objectif commun : arrêter de fumer pendant 1 mois.


Le défi est de taille. Pour des fumeurs, il est impensable d'arrêter de fumer du jour au lendemain. C'est la raison d'être de cette campagne de communication nationale qui vise à soutenir tous les fumeurs ayant la volonté de stopper la cigarette.


Une étude de Santé publique France a révélé que 1,8 million de Français ont participé à ce challenge collectif et tenté de mettre un terme à la cigarette entre 2016 et 2019.



Un mois sans tabac – pourquoi 30 jours ?


C’est vrai. Pourquoi pas 15 ou 45 ? Justement, un défi de 30 jours, c'est la période idéale pour maximiser ses chances de dire STOP au tabac.


Selon Santé publique France, la raison est simple. Durant ce laps de temps, les symptômes de manque commencent à se manifester. Le fumeur va donc souffrir d’insomnie, d’étourdissement, de fatigue, de toux, de faim pendant plusieurs jours.


S’il arrive à tenir 30 jours sans craquer, il y a de fortes chances qu’il réussisse à arrêter définitivement. Pourquoi ? Parce que plus le temps passe, plus les effets du manque s’atténuent. Au-delà d’un mois, ils deviennent supportables. Vous avez deux fois plus de chances d'arrêter le tabac après avoir passé un mois sans fumer et grâce à l'accompagnement personnalisé.



Comment participer au Mois Sans Tabac ?


Le lancement de la campagne Mois Sans Tabac débute en octobre. Avant le coup d'envoi, les organisateurs recrutent les fumeurs qui veulent participer à ce challenge. Pour gagner en visibilité et attirer le plus grand nombre de participants, l'événement est communiqué par différents canaux publicitaires : spot télé, pub sur internet, journaux.


L’inscription est gratuite pour les fumeurs. Ils peuvent s’inscrire au programme de quatre manières :


  • Directement sur la plateforme Tabac info Service ;
  • En appelant le 3989 ;
  • En téléchargeant l'application d'e-coaching de Tabac info service ;
  • En intégrant une communauté sur les réseaux sociaux dont Facebook, Instagram et Twitter.

Après l'inscription, le fumeur bénéficie d'un programme composé de :


  • Kit anti-tabac ;
  • Rendez-vous téléphonique avec un tabacologue ;
  • Programme de soutien par e-mails.

À noter que le kit anti-tabac est un programme d'aide à l'arrêt de 40 jours (10 jours de préparation et 30 jours d'accompagnement).



Quels intérêts à participer à ce challenge anti-tabac ?


Le Mois Sans Tabac est une belle occasion pour lutter contre une addiction difficile à combattre. En plus de tous les outils mis à votre disposition, ce programme vous permet de bénéficier d'un accompagnement personnalisé, par un tabacologue professionnel. La consultation peut se faire par téléphone, en direct ou en visioconférence.


D'ailleurs, vous pouvez consulter nos professionnels de santé spécialisés pour un suivi encore plus poussé. L'appel à un tabacologue ou un addictologue depuis nos cabines de téléconsultation peuvent donner lieu à un traitement substitutif nicotinique sur-mesure. L'objectif étant de réduire votre tabagisme avec des dispositifs de lutte adaptés.


Faire partie d'une communauté sur un réseau social est une bonne solution si vous manquez de volonté. Vous serez en relation avec des personnes qui ont les mêmes objectifs que vous, cela va booster votre motivation pour stopper progressivement votre consommation de tabac.


En s'inscrivant à #MoisSansTabac, vous aurez plus de facilité à gérer le manque. En effet, un médecin peut vous proposer un substitut nicotinique ou un traitement spécifique qui vous aidera à mieux gérer les effets du sevrage de nicotine si besoin. Ces substituts rallongent l'arrêt du tabac jusqu'à 6 mois, voire plus. Si vous êtes sur le point de craquer, vous pouvez contacter un professionnel de l'arrêt du tabac au 39 89.



Arrêter de fumer en novembre : oui, mais pourquoi ?


Le saviez-vous ? Les effets positifs de l’arrêt du tabac se manifestent moins d’une demi-heure après le début du sevrage. En effet, 20 minutes seulement après la dernière cigarette, l’organisme n’est plus surexcité sous l’effet de la nicotine. Le rythme cardiaque ralentit jusqu’à redevenir normal.


Au bout de 24 heures sans cigarette, il n’y a plus aucune trace de nicotine dans le corps. Les poumons commencent à se débarrasser du mucus et des résidus de fumée. Le fumeur respire mieux, ce qui va parallèlement améliorer la circulation sanguine. Les risques d’AVC et d’infarctus du myocarde baissent.


Après deux semaines sans tabac, la respiration est de plus en plus facile, même pendant les efforts physiques. Moins la personne fume, plus le taux de monoxyde de carbone dans son sang diminue, tandis que la quantité d’oxygène augmente.


Au bout d’un mois, au terme du mois sans tabac, vous allez retrouver progressivement le sens de l’odorat et du goût. Entièrement désintoxiquée, votre peau va avoir meilleure mine, la mauvaise haleine disparaît.


Enfin, vous réduisez considérablement le risque de cancer. Bonus, vous économiserez de l'argent pour profiter d'autres plaisirs de la vie.


Motivez-vous et participez au mois sans tabac en contactant le 39 89 !