Les chiffres clés de la téléconsultation post confinement

Depuis le confinement, de nombreux Français semblent apprécier la possibilité de pouvoir opter pour la téléconsultation.

La téléconsultation a été très largement sollicitée durant le premier confinement de l’année 2020, mais les chiffres tendent à démontrer que les Français ont souhaité pouvoir poursuivre les téléconsultations durant l’été. Alors quels sont les chiffres en matière de téléconsultation pour l’été et la rentrée 2020 ? Est-il intéressant d’envisager la téléconsultation comme un outil permanent ? Comment proposer la téléconsultation ? Réponses !

Un recours important à la téléconsultation après le confinement

Durant le premier confinement de l’année 2020, la téléconsultation a permis à de nombreux Français d’éviter de se déplacer tout en ayant la possibilité de consulter un praticien de santé. La téléconsultation a été aussi plébiscitée durant l’été même si une baisse a pu être constatée. En effet, selon l’Assurance Maladie, ce sont environ 500 000 téléconsultations hebdomadaires qui ont été réalisées début juin 2020 puis environ 396 000 téléconsultations hebdomadaires à la fin du mois. Une baisse qui s’est poursuivi en juillet avec environ 364 000 téléconsultations la première semaine et environ 253 000 téléconsultations durant la dernière semaine. En août, environ 139 000 téléconsultations ont été enregistrées la troisième semaine puis le nombre de téléconsultations est remonté à environ 150 000 pour le mois de septembre. Certains Français semblent donc bel et bien avoir décidé d’opter pour la téléconsultation dans la mesure du possible. En effet, ce type de consultation permet non seulement de limiter les risques liés à la présence du Covid-19, mais c’est aussi un excellent moyen pour de nombreuses personnes de gagner du temps en évitant les trajets et les salles d’attente. Par ailleurs, la téléconsultation permet de consulter un professionnel de santé même lorsque l’on manque de médecins dans sa région. 

La téléconsultation permet donc à de nombreuses personnes d’avoir la possibilité de consulter un praticien de santé lorsqu’il n’est pas possible de se déplacer lors d’un confinement, mais ce type de consultation à distance permet de répondre à de nombreuses autres problématiques. Il semble donc que de nombreux Français optent pour la téléconsultation même en dehors des périodes de confinement ce qui permet d’envisager la consultation à distance comme une possibilité à proposer de façon permanente.

Comment proposer la téléconsultation ?

La téléconsultation peut être proposée grâce à l’utilisation d’un ordinateur, d’un smartphone ou encore d’une tablette, mais il existe des outils plus adaptés qui permettront de proposer des téléconsultations. C’est notamment le cas de notre cabine médicale connectée qui est équipée de 7 dispositifs médicaux pilotés à distance par le médecin lors de la téléconsultation. La cabine permet l’impression d’une ordonnance si nécessaire, elle est insonorisée, ergonomique et accessible aux personnes à mobilité réduire. Il est également possible d’opter pour la borne de téléconsultation qui est équipée de six dispositifs médicaux pilotés à distance par le médecin lors de la téléconsultation. Mobile et compacte, la borne permet l’impression d’ordonnance si nécessaire et est accessible PMR. Il est aussi possible d’opter pour la table de téléophtalmologie afin de proposer des téléconsultations ophtalmologiques. Elle permet de réaliser différents examens visuels, est équipée de modules contrôlés à distance par l’orthoptiste et d’outils de visioconférence. 

Notre objectif est de faciliter le déploiement de la télémédecine en France grâce à des équipements qui pourront répondre aux besoins des pharmacies, des collectivités locales, des opticiens ophtalmologues et bien d’autres. Il devient alors possible d’envisager la mise en place de solutions de téléconsultations permettant de faciliter l’accès à différents accompagnements médicaux à de nombreuses personnes. La téléconsultation étant une solution qui semble de plus en plus prisée, disposer d’outils innovants pour répondre à ce besoin peut être particulièrement pertinent.

Vous avez aimé ? Partager !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
fr_FR