Retour d’expérience d’une pharmacie partenaire au Blanc Mesnil

Pharmacie Blanc Mesnil

Qui êtes-vous ? Quelle est la situation géographique et l’histoire de votre pharmacie ?

J’ai repris cette pharmacie il y a maintenant 11 ans donc depuis 2009, elle était dans un état délabré ! aussi délabré que ce quartier que vous avez pu voir. C’est plutôt une grande pharmacie avec un fort potentiel car nous sommes dans une cité où il y a à peu près 10 000 habitants. Il y a un énorme manque de professionnels de santé car nous avons perdu 5 médecins qui étaient installés ici.

Comment avez-vous entendu parler de la télémédecine en officine ?

Mon premier contact, ma première expérience avec la télémédecine a été avec Pharmagora l’année dernière, où j’ai vu plusieurs sociétés dont Tessan. Ça m’a tout de suite intéressé car comme je le disais, je suis dans un quartier délabré et déserté en termes de médecins. Donc forcément la télémédecine a été pour moi la solution la plus logique et la plus utile. La preuve : à ce jour nous venons de l’installer mais nous sommes déjà très sollicités pour les consultations d’autant plus qu’elles sont gratuites ! A tel point que les gens étaient prêts à payer car ils ont demandé combien nous payions pour cette solution.

Combien de patients accueillez-vous par jour ? Que pensent-ils de ce nouveau service ?

Aujourd’hui, la fréquence est de 3 patients dans la matinée et 4 voire 5 patients dans l’après-midi, ce qui est une assez bonne moyenne je pense pour un début, surtout qu’on ne communique pas. Et les patients sont extrêmement contents car ils ne savaient pas que le concept existait et ça leur permet surtout d’avoir un médecin tout de suite, au bout de 10 à 15 minutes. Depuis le départ de quelques médecins dans le quartier, il y a beaucoup de patients qui se sont retrouvés sans médecin de famille, donc cette solution leur apporte beaucoup car ils peuvent être soignés sans avoir à attendre plusieurs heures chez un autre médecin généraliste ou courir aux Urgences. Et je pense même que pour les Urgences c’est une très bonne solution.

Comment réagissent les médecins du quartier ?

J’ai la chance de très bien m’entendre avec les médecins d’ici, je les connais très bien. D’autant qu’ils sont eux-mêmes très demandeurs de télémédecine !

Pour finir, comment décririez-vous votre expérience chez Tessan en quelques mots ?

Je suis au tout début de l’expérience mais pour l’instant je suis extrêmement satisfait car cela répond à mes attentes. On arrive à consulter un médecin assez rapidement, ils sont d’ailleurs très sympathiques ! Nous n’en sommes qu’au début aujourd’hui et j’espère que cela va se développer davantage.

Vous avez aimé ? Partager !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin